Passer de musicien à Lévite

Les prêtres ne purent pas reprendre leur service à cause de la nuée. La gloire de l’Eternel remplissait en effet la maison de Dieu
2 Chroniques 5 : 14

Les histoires de l’ancien testament ont été écrites pour nous servir d’exemple. C’est à l’époque du roi Salomon, que le temple de Jérusalem a été construit, à partir des plans que l’Eternel avait donnés à David. Le temple était le symbole de la présence divine et l’endroit mis à part pour l’adoration et la prière. Il était le centre spirituel de la nation. Dans l’ancien testament, des personnes, les Lévites, étaient chargés du ministère de la louange (par la musique). Eux seuls pouvaient porter l’arche de l’alliance.

Le cœur du lévite

La musique, les musiciens, la louange, c’est cela qui amène la gloire de Dieu. A la fin de la construction du temple, les lévites ont été chargés d’amener l’arche dans celui-ci (lire 2 Chronique 5 : 10-14). A travers la musique, les lévites ont permis une manifestation visible de la présence de Dieu (la nuée). Quand la musique est faite avec l’esprit du Lévite, la gloire de Dieu vient.

Qui étaient les lévites ? Les Lévites étaient consacrés au service de l’Eternel, et non pas au service de la musique (Lire Nb 8 : 6 et 14-15). Le Lévite était responsable de la présence de Dieu. L’Eglise a besoin de musicien avec ce cœur de Lévite. A l’époque les Lévites étaient dispensés d’autres taches car ils étaient à l’œuvre jour et nuit (lire 1 Chronique 9 : 33). De nos jours, les personnes qui se consacrent à temps plein au ministère sont moins nombreuses. Cependant si nous écoutons certains artistes chrétiens contemporains, nous pourrons remarquer qu’à un moment de ce que certains considèrent comme un spectacle, nous sommes invités à chanter pour faire venir la gloire de Dieu. Pour des artistes comme Rija, Kirk Franklin, William McDowell, Impact, Demrey ou encore Paul Baloche, en les voyant sur scène, vous verrez que le « concert » n’est pas centré sur eux, ils ont des cœurs de lévite.

Lévite au quotidien

A notre niveau, cet esprit de Lévite se manifeste dans notre vie quotidienne. Certes peu d’entre nous peuvent servir à temps plein à travers la musique mais la vraie question est : Si nous sommes musiciens, sommes nous consacrés au service de l’Eternel ? Ce qui n’est pas une priorité dans notre vie, se traduit dans ce que nous faisons ou pas.
Aujourd’hui grâce à Jésus, nous sommes tous (musiciens ou non) potentiellement porteur de l’arche de l’alliance : symbole terrestre de la présence de Dieu. Cette présence dans l’ancien testament a permis la traversée du Jourdain, la chute du mur de Jéricho. Le cœur de Lévite pourrait se décrire en trois étapes :
> Prière : il faut prier pour le ministère de musique.
> Préparation : si nous voulons porter l’arche, nous devons nous préparer.
> Consécration : un bon musicien consacré à Dieu.

Le spectacle c’est « venez nous voir ». La louange c’est « joignez-vous à nous pour adorer ». L’audience ce n’est pas nous, c’est le ciel. Les Lévites adorent Dieu passionnément. Ne soyons pas adorateur de “l’adoration” : « si ce n’est pas mon chant préféré », « si c’est pas mon groupe préféré »… Nous ne sommes pas au service de la musique. La musique est à notre service pour conduire dans la présence de Dieu. Soyons plus spirituel, pour ne pas être que des musiciens. Dieu cherche des Lévites.

« Si nous disons que nous aimons Jésus, mais que les gens ne voient pas notre Jésus,
Dites moi quel est l’intérêt si les gens ne peuvent pas voir Jésus en toi et moi
Plus d’excuses, nous nous égarons,
Parce que nous serons peut être la seule image de Jésus que les gens verront. »
(Kirk Franklin – The Last Jesus)